Hyperthyroïdie, Hypothyroïdie : quels sont les symptômes associés à cette maladie ?

Publié le : 19 juillet 20214 mins de lecture

La thyroïde est une glande endocrine qui secrète les hormones thyroïdiennes qui régulent le métabolisme, la croissance et le développement de l’organisme. La glande thyroïde se trouve au niveau de la face antérieur du cou et elle possède la forme d’un papillon. Elle est en contact anatomique avec plusieurs éléments essentiels comme par exemples, les nerfs récurrents et la trachée. A l’état normal, elle mesure environ 4 cm et elle est impalpable.

Comment différencier l’hypothyroïdie et de l’hyperthyroïdie ?

Les hormones thyroïdiennes sont obtenues par l’iode alimentaire. Il existe deux types d’hormones thyroïdiennes qui sont : la tétra-iodothyronine (T4) et la triiodothyronine (T3). La régulation des hormones thyroïdiennes se fait à une hormone hypophysaire qui est régulé par une hormone hypothalamique. L’hyperthyroïdie se manifeste par une quantité importante d’hormones thyroïdiennes dans le sang, elle est caractérisée par l’hypermétabolisme. Quant à l’hypothyroïdie, il s’agit d’une pathologie qui se caractérise par la carence en hormones thyroïdiennes. Son installation est à la fois progressive et lente. Seul le dosage sanguin des hormones thyroïdiennes peuvent permettre de confirmer la présence de ses pathologies.

Connaitre les symptômes de l’hypothyroïdie 

L’hypothyroïdie est une maladie fréquente et les signes physiques sont non spécifiques. Vous pouvez remarquer des règles irrégulières, de la constipation, des crampes musculaires, de l’hypercholestérolémie, de la dépression, de la peau sèche, de la tachycardie, de la prise de poids, de la sensibilité au froid, de la fatigue chronique et beaucoup d’autre. Il est important de préciser que d’après des études, l’hypothyroïdie mal soigné peut augmenter le risque cardio-vasculaire. Toutefois, il est important de préciser que le goitre qui apparaît tardivement devant une hypothyroïdie est le signe d’une absence de traitement.

Quels sont les signes de l’hyperthyroïdie ?

Il n’y a pas de signes spécifiques pour l’hyperthyroïdie. Pourtant, il faut suspecter cette maladie devant une perte de poids rapide et importante associé à un appétit conservé. Le médecin peut le suspecter devant une insomnie, une asthénie, des troubles de l’humeur (par exemples, irritabilité et dépression), une dysménorrhée ou une aménorrhée, des signes cardiaques (par exemples, douleurs dans la poitrine, palpitation et essoufflement), des tremblements fins des mains, des signes digestifs (comme nausées et diarrhée), une hémophobie associée à une hypersudation, une amyotrophie, une exophtalmie avec rétraction des paupières (surtout chez les patient qui présentent une maladie de Basedow) et rarement des œdème pré-tibial. Il est important de préciser que ses symptômes peuvent être moins marqués et ne sont pas tous présents chez un patient.

Plan du site